Qu’est-ce qu’une RICE?

Selon la définition qu’en donne l’International Dark-Sky Association (IDA), une réserve internationale de ciel étoilé (RICE) est un espace public ou privé de grande étendue jouissant d’un ciel étoilé d’une qualité exceptionnelle et qui fait l’objet d’une protection à des fins scientifiques, éducatives, culturelles ou dans un but de préservation de la nature. La réserve doit comprendre une zone centrale où la noirceur naturelle est préservée au maximum et une région périphérique où les administrateurs publics, les individus et les entreprises reconnaissent l’importance du ciel étoilé et s’engagent à le protéger à long terme. L’IDA définit également les communautés et les parcs de ciel étoilé.

Dans le passé, un certain nombre de régions à travers le monde se sont elles-mêmes qualifiées de « Réserve de ciel étoilé ». Ceci est dû au fait qu’aucun organisme n’était encore en mesure d’émettre une reconnaissance internationale basée sur des critères précis à cette fin. En fait, avant 2006, seule la Société Royale d’astronomie du Canada (SRAC) avait mis en place un programme de reconnaissance visant à souligner les efforts des communautés pour limiter la pollution lumineuse. Craignant que ceci n’affecte la crédibilité d’un véritable plan de protection du ciel étoilé, l’IDA a mis sur pied un comité de travail pour définir et encadrer les « Réserves internationales de ciel étoilé », les « Parcs internationaux de ciel étoilé » ainsi que les « Communautés internationales de ciel étoilé ». La région du mont Mégantic a servi de modèle pour l’élaboration des critères à remplir pour l’obtention de ces dénominations.

Espace privé ou public offrant un environnement nocturne et des nuits étoilées d’une qualité exceptionnelle et faisant l’objet d’une protection explicite à titre de patrimoine scientifique, naturel, éducatif et culturel et/ou en raison de sa mission visant à offrir au public la jouissance d’un vaste territoire. Une RICE comprend une région centrale répondant aux critères de qualité minimums requis au niveau du ciel et de l’obscurité naturelle ainsi qu’une région périphérique qui apporte son soutien aux valeurs rattachées au ciel étoilé de la région centrale et qui en retire à son tour les bénéfices. La RICE consiste en un partenariat établi entre les différents propriétaires et/ou administrateurs du territoire sur la base d’une reconnaissance de la valeur du ciel étoilé, laquelle se concrétise sous forme de réglementations, d’ententes formelles, ou encore d’une planification à long terme.

Parc ou espace public protégé présentant un ciel étoilé de qualité exceptionnelle ainsi qu’un environnement nocturne sujet à une pollution lumineuse minime et dans lequel l’obscurité naturelle est considérée comme une ressource culturelle, esthétique et éducative de la plus grande importance.

Village, ville, municipalité ou toute autre communauté légalement constituée ayant fait preuve d’un dévouement exceptionnel à la préservation du ciel étoilé à travers l’implantation et l’application d’une réglementation sur la qualité de l’éclairage ainsi que l’éducation et la sensibilisation des citoyens quant à l’importance du ciel étoilé.

Suite à la création de la RICE du mont-Mégantic, de nouvelles réserves certifiées par l'IDA ont vu le jour à travers le monde. De plus, d'autres villes et parcs ont suivi l'exemple des pionniers comme la ville de Flagstaff en Arizona et le monument national Natural Bridges en Utah. On ne peut que se réjouir du nombre de réserves, communautés et parcs de ciel étoilé qui ne cesse d'augmenter, aidant à la sauvegarde de ce patrimoine naturel pour tous.

Outre ces multiples endroits certifiés par l'International Dark-Sky Association (IDA), d'autres organismes ont aussi mené des programmes de protection semblables, principalement en Amérique du Nord et en Europe avec la Société Royale d'Astronomie du Canada et la Starlight Foundation.