Communiqué de presse

La réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic : modèle et source d’inspiration

»Publié par le Juin 14, 2012 dans Non classé | 0 commentaire

La réserve internationale de ciel étoilé (RICE) du Mont- Mégantic, la première de l’histoire, continue d’être un modèle et une source d’inspiration non seulement au Québec, mais aussi ailleurs dans le monde. Après le symposium international de 2007, les visites en 2011 de représentants des États-Unis et d’Écosse, c’est au tour de scientifiques et d’intervenants français de venir rencontrer, du 9 juin au 3 juillet, leurs homologues québécois à l’ASTROLab et à l’Observatoire du Mont-Mégantic. M. Bruno Charlier, responsable scientifique Volet «Développement territorial» du projet de ciel étoilé du Pic du Midi et Maître de conférences à l’Université de Pau et des pays de l’Adour, sera accompagné de M. Nicolas Bourgeois, doctorant au Laboratoire Société et Environnement, rattaché au CNRS (Centre national de recherche scientifique). Situé dans le sud-ouest de la France, dans les Pyrénées non loin de la frontière espagnole, le Pic du Midi de Bigorre atteint une altitude de 2877 m. Comme le mont Mégantic, le Pic du Midi abrite un observatoire astronomique renommé, un centre de vulgarisation de l’astronomie et un parc national qui attirent de nombreux visiteurs. Un autre point commun pourrait bientôt voir le jour, les responsables du site français travaillant actuellement à la création de la réserve internationale de ciel étoilé du Pic du Midi. Au cours des dernières années, ces éléments ont naturellement rapproché les dirigeants du Pic du Midi et de l’ASTROLab, donnant naissance à une collaboration enrichissante pour les deux parties. En ce début d’été, les visiteurs français viennent maintenant s’imprégner de ce qui se fait ici pour documenter et enrichir le dossier qu’ils présenteront bientôt à l’International Darksky Association (IDA) dans le but d’obtenir pour leur région une certification de Réserve internationale de ciel étoilé. MM. Charlier et Bourgeois seront notamment accueillis par Pierre Goulet, directeur du Parc national du Mont-Mégantic (PNMM), Robert Lamontagne, directeur exécutif de l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et Bernard Malenfant, président de la Corporation de l’ASTROLab du Mont-Mégantic. Diverses rencontres sont également prévues avec des représentants d’organismes touristiques et de préservation du ciel étoilé situés sur le territoire de la RICE du Mont-Mégantic, qui couvre les MRC du Granit, du Haut-Saint-François et la Ville de Sherbrooke.   Marie-Georges Bélanger | Responsable du service à la clientèle Parc national du Mont-Mégantic version PDF...

lire plus

Le Jour de la Terre, c’est aussi le Jour de la nuit étoilé

»Publié par le Avr 17, 2012 dans Non classé | 0 commentaire

De la même manière que le jour et la nuit sont unis depuis l’origine des temps, le Ciel et la Terre le sont tout autant. Le Jour de la Terre, universellement célébré le 22 avril, devient également une occasion de célébrer le Jour de la Nuit. Depuis notre entourage immédiat jusqu’aux images satellite qui illustrent l’illumination de la Terre, on peut constater que la lumière abusive, intrusive et faussement sécurisante éclaire le ciel. Les coûts de l’énergie gaspillée à éclairer inutilement, abusivement et dangereusement les rues, les terrains de sport, les garages, les maisons, les cours, se chiffrent à plus de $50 millions par année au Québec seulement. De plus, des recherches scientifiques dénoncent les effets nocifs de l’éclairage nocturne sur la santé humaine, les animaux, les insectes, provoquant cancers, désorientation et autres menaces à l’environnement. Pourquoi éclairer le ciel plutôt que le sol ? Pourquoi éclairer les étoiles? Sur le territoire de la réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic (RICEMM), source de fierté et d’enrichissement collectif, le respect du ciel étoilé demeure un défi constant. Seuls la bonne volonté des citoyens et l’engagement des autorités à protéger la qualité du ciel nocturne sont garants de la préservation de cette richesse commune. Le projet de relance que met de l’avant la Corporation de l’ASTROLab du Mont-Mégantic auprès de la population, des municipalités, des MRC et des distributeurs de luminaires va dans ce sens. Profitons du Jour de la Terre, le 22 avril, pour en célébrer également la Nuit. Éteignons les lumières et prenons conscience de la beauté de la voûte étoilée et de l’importance de la protéger.   Marie-Georges Bélanger (en collaboration avec Pierre Brosseau) | Responsable du service à la clientèle Parc national du Mont-Mégantic version...

lire plus