Publications faites en juin, 2012

Mise en place d’un partenariat stratégique entre la RICEMM et le projet du Pic du Midi de Bigorre (France)

»Publié par le Juin 28, 2012 dans Communiqué de presse, Communiqué de presse | 0 commentaire

Il existe aujourd’hui dans le monde quatre réserves internationales de ciel étoilé (Mont-Mégantic, Angleterre, Namibie, Nouvelle-Zélande). Première au monde à avoir été labellisée, la réserve internationale de ciel étoilé (RICE) du Mont-Mégantic reste la seule créée en milieu habité. Elle regroupe aussi dans un même espace un observatoire astronomique professionnel (Observatoire du Mont-Mégantic), un centre d’interprétation de l’astronomie (ASTROLab) et un parc national (parc national du Mont-Mégantic). Cette particularité unique au monde a fortement intéressé les porteurs de projet de la future RICE du Pic du Midi (France), car leur projet se développe dans un contexte similaire. Comme celle du Mont-Mégantic, la RICE du Pic du Midi intégrera dans son périmètre un observatoire astronomique de renommée internationale, un centre de vulgarisation de l’astronomie ainsi qu’un parc national. C’est donc afin d’échanger leurs expertises en matière de développement touristique et de gestion de la pollution lumineuse que les responsables du projet de la RICE du Pic du Midi sont présents au mont Mégantic et dans la région des Cantons-de-l’Est depuis le début du mois de juin. Bruno Charlier (Responsable scientifique) et Nicolas Bourgeois (Chargé de projet) ont été rejoints par Jacques Brune (Conseiller Général, Président de Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement), Daniel Soucaze des Soucaze (Directeur Général de la Régie du Pic du Midi) et Pierre Vidalies (Responsable Environnement, Animation, Sécurité au Pic du Midi). La venue de cette délégation pyrénéenne a pour objectif de mettre en place un partenariat stratégique entre les deux réserves internationales de ciel étoilé. Ce partenariat stratégique se décline en cinq grands enjeux : Échanger des expertises sur: la gestion de la pollution lumineuse ; les nouvelles technologies et les modes d’éclairage ;les approches pouvant favoriser l’appropriation d’une RICE par les communautés locales et la pérennisation de son implantation. Stimuler et mobiliser les acteurs et les partenaires des deux RICE. Favoriser la mise en marché croisée des deux RICE. Augmenter les notoriétés respectives des deux RICE. Initier un réseau international d’acteurs institutionnels et scientifiques de la protection du ciel étoilé. Ce partenariat pourra déboucher sur un jumelage lorsque la RICE du Pic du Midi sera labellisée : deux sites d’exception unis, de part et d’autre de l’Atlantique, guidés par la volonté de redonner une place aux étoiles, à la beauté de la nuit et à l’émerveillement qu’elles suscitent.     Sébastien Giguère | Coordonnateur scientifique à l’ASTROLab Nicolas Bourgeois | Chargé de projet de la RICE du Pic du Midi version PDF...

lire plus

La réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic : modèle et source d’inspiration

»Publié par le Juin 14, 2012 dans Non classé | 0 commentaire

La réserve internationale de ciel étoilé (RICE) du Mont- Mégantic, la première de l’histoire, continue d’être un modèle et une source d’inspiration non seulement au Québec, mais aussi ailleurs dans le monde. Après le symposium international de 2007, les visites en 2011 de représentants des États-Unis et d’Écosse, c’est au tour de scientifiques et d’intervenants français de venir rencontrer, du 9 juin au 3 juillet, leurs homologues québécois à l’ASTROLab et à l’Observatoire du Mont-Mégantic. M. Bruno Charlier, responsable scientifique Volet «Développement territorial» du projet de ciel étoilé du Pic du Midi et Maître de conférences à l’Université de Pau et des pays de l’Adour, sera accompagné de M. Nicolas Bourgeois, doctorant au Laboratoire Société et Environnement, rattaché au CNRS (Centre national de recherche scientifique). Situé dans le sud-ouest de la France, dans les Pyrénées non loin de la frontière espagnole, le Pic du Midi de Bigorre atteint une altitude de 2877 m. Comme le mont Mégantic, le Pic du Midi abrite un observatoire astronomique renommé, un centre de vulgarisation de l’astronomie et un parc national qui attirent de nombreux visiteurs. Un autre point commun pourrait bientôt voir le jour, les responsables du site français travaillant actuellement à la création de la réserve internationale de ciel étoilé du Pic du Midi. Au cours des dernières années, ces éléments ont naturellement rapproché les dirigeants du Pic du Midi et de l’ASTROLab, donnant naissance à une collaboration enrichissante pour les deux parties. En ce début d’été, les visiteurs français viennent maintenant s’imprégner de ce qui se fait ici pour documenter et enrichir le dossier qu’ils présenteront bientôt à l’International Darksky Association (IDA) dans le but d’obtenir pour leur région une certification de Réserve internationale de ciel étoilé. MM. Charlier et Bourgeois seront notamment accueillis par Pierre Goulet, directeur du Parc national du Mont-Mégantic (PNMM), Robert Lamontagne, directeur exécutif de l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et Bernard Malenfant, président de la Corporation de l’ASTROLab du Mont-Mégantic. Diverses rencontres sont également prévues avec des représentants d’organismes touristiques et de préservation du ciel étoilé situés sur le territoire de la RICE du Mont-Mégantic, qui couvre les MRC du Granit, du Haut-Saint-François et la Ville de Sherbrooke.   Marie-Georges Bélanger | Responsable du service à la clientèle Parc national du Mont-Mégantic version PDF...

lire plus