Le Jour de la Terre, c’est aussi le Jour de la nuit étoilé

» Publié par le avr 17, 2012 dans Communiqué de presse | 0 commentaire

De la même manière que le jour et la nuit sont unis depuis l’origine des temps, le Ciel et la Terre le sont tout autant. Le Jour de la Terre, universellement célébré le 22 avril, devient également une occasion de célébrer le Jour de la Nuit.

Depuis notre entourage immédiat jusqu’aux images satellite qui illustrent l’illumination de la Terre, on peut constater que la lumière abusive, intrusive et faussement sécurisante éclaire le ciel. Les coûts de l’énergie gaspillée à éclairer inutilement, abusivement et dangereusement les rues, les terrains de sport, les garages, les maisons, les cours, se chiffrent à plus de $50 millions par année au Québec seulement. De plus, des recherches scientifiques dénoncent les effets nocifs de l’éclairage nocturne sur la santé humaine, les animaux, les insectes, provoquant cancers, désorientation et autres menaces à l’environnement.

Pourquoi éclairer le ciel plutôt que le sol ? Pourquoi éclairer les étoiles? Sur le territoire de la réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic (RICEMM), source de fierté et d’enrichissement collectif, le respect du ciel étoilé demeure un défi constant. Seuls la bonne volonté des citoyens et l’engagement des autorités à protéger la qualité du ciel nocturne sont garants de la préservation de cette richesse commune. Le projet de relance que met de l’avant la Corporation de l’ASTROLab du Mont-Mégantic auprès de la population, des municipalités, des MRC et des distributeurs de luminaires va dans ce sens.

Profitons du Jour de la Terre, le 22 avril, pour en célébrer également la Nuit. Éteignons les lumières et prenons

conscience de la beauté de la voûte étoilée et de l’importance de la protéger.

 

Marie-Georges Bélanger (en collaboration avec Pierre Brosseau) | Responsable du service à la clientèle

Parc national du Mont-Mégantic

version PDF